Anecdotes de nos exploitants

Une tartine de bircher muesli

Quel souvenir inoubliable surtout pour nos enfants que de voir notre première famille taïwanaise prendre le petit déjeuner. Et Lukas, alors âgé de 4 ans, de s’interroger : « Dis maman, c’est certainement une reine ! » en voyant une couronne brodée sur la veste de notre hôte. Déjà impressionnés par les rots et la manière bruyante de manger de nos hôtes, les enfants restèrent complètement bouche bée lorsqu’ils étalèrent leur muesli sur le pain. www.bnb.ch/381

L’expulsion du paradis

Certes, il y a toujours de nouveaux hôtes venant du monde entier, mais il y a aussi ceux qui reviennent régulièrement, en d’autres termes « les habitués ». Ils se sentent bien, car ils connaissent le BnB et ses exploitants. Et lorsqu’ils reviennent, …plus

ils savent exactement comment ça marche et comment tout fonctionne, et c’est un peu comme s’ils avaient une famille ici à l’étranger…
Nous avions aussi un tel hôte, vraiment fidèle pendant plusieurs années…
Alors qu’une fois il n’avait pas réservé à l’avance et voulut le faire à la dernière minute, oh quelle déception ! « Son » BnB était déjà réservé pour d’autres hôtes.
Son seul commentaire : « Mais c’est l’expulsion du paradis !! ». www.bnb.ch/1540

(moins)

Tout le monde chante et danse sur des vieux tubes

Notre jukebox date des années 1965 : on y introduit une pièce d’un franc, on appuie sur le bouton E5 ou un autre et déjà le 45 tours tourne, et c’est parti avec …plus

Elvis, Peter Alexander, les Beatles, Ein Schiff wird kommen, Babysitterboogie, Roy Orbinson ou une autre mélodie. Nos hôtes sont à peine arrivés que ça démarre et tout le monde danse et chante des anciens tubes ! Les souvenirs refont surface après 30 ans… www.bnb.ch/1121

(moins)

Et soudain tout avait disparu…

Mon BnB se trouve au cœur de la vieille ville de Soleure. D’innombrables hôtes d’ici et d’ailleurs ont déjà apprécié l’atmosphère spéciale. Comme mon hobby est la peinture, chaque chambre de ma maison est ornée de tableaux originaux. Mais quel ne fut pas ma surprise lorsqu’un matin, il ne restait aux murs de la chambre « Coquin » que les clous à la place des tableaux… www.bnb.ch/928